Chefs de rayon : leurs salaires

Laisser un commentaire

Rien de tel pour motiver les troupes qu’un bon salaire. Les enseignes ont beau connaître le principe, elles ne l’appliquent pas toujours de la même façon. L’étude IRS/Linéaires montre de fortes disparités.

 

Toute peine mérite salaire. En grande distribution, le dicton prend une signification particulière étant donné le poids des responsabilités. Et la pénibilité de la tâche. Pourtant, les rémunérations restent encore relativement faibles. Plus de la moitié des chefs de rayon gagne un salaire mensuel brut (hors prime) inférieur à 1 790 € . Bien sûr, s’y ajoutent des primes mais elles ne dépassent guère 2 mois de salaire pour 62 % des managers. Seul 1,6 % des cadres déclarent en effet plus de quatre mois de gratification supplémentaire.

Mais sous ces moyennes se cache une réalité plutôt contrastée. Selon l’enseigne et le rayon attitré, les salaires diffèrent sensiblement.

 

Pas de smicards chez les bouchers
Grand gagnant : le chef de rayon boucherie. Seul 1,2 % des spécialistes de la viande est rémunéré moins de 1 200 € (21,7 % des responsables charcuterie ou fromage coupe le sont). Près de 20 % gagnent plus de 2 300 € de salaire brut mensuel. Pour les autres secteurs du magasin, le pourcentage dépasse à peine 10 %.

Ce traitement de faveur s’observe également au niveau des primes. 35 % des chef de rayon boucherie ont plus de deux mois de primes. « Je trouve normal que nous soyons mieux payés que les autres. La découpe de la viande demande de nombreuses connaissances techniques et un certain savoir-faire. Ce n’est pas le cas dans tous les rayons voisins », explique ce chef boucher d’un Casino franc-comtois. En outre, les difficultés de recrutement pour ces métiers bien spécifiques ont accentué les écarts de salaires. Pour s’aligner sur les niveaux de rémunération pratiqués en boucherie traditionnelle, les enseignes ont dû consentir quelques rallonges.

 

Au royaume des rayons bien lotis, les managers épicerie et frais LS se placent également en bonne position. Les premiers sont 11 % à empocher plus de 2 300 € par mois, les seconds, 12,3 %. Les responsables des secteurs traditionnels ne peuvent pas en dire autant… « Je suis effectivement moins bien payée que le responsable boucherie. Mais ce qui m’exaspère le plus, c’est d’être, à l’heure, moins bien payée que certains membres de mon équipe. », regrette Stéphanie, manager de rayon frais chez Champion, « je gagne 1 360 € net par mois pour environ soixante heures par semaine. Une de mes adjointes a un salaire de 1 067 €, tout en étant réellement à 35 heures. A l’heure, elle empoche presque 1 € de plus que moi ».

La demoiselle devrait peut-être poser sa candidature chez Carrefour. Plus de 50 % de ses cadres touchent plus de 2 300 € par mois. L’enseigne devance largement ses concurrents Le taux atteint 12,5 % chez Cora et Leclerc, 14,3 % chez Auchan et seulement 5,4 % chez Géant.

 

Elodie Martel

 

Fonction, enseigne : qui paie le mieux ?

  moins de 1200€ de 1200
à 1790 €
de 1800
à 2290 €
de 2300
à 2690 €
2700 €
et plus
sans réponse
  Enseignes % % % % % %
  Auchan 14.3 69.6   8.9   5.4   1.8
  Carrefour 12.5 30.6 27.8 25.0   4.2
  Cora 21.9 56.3   3.1   9.4   9.4
  Géant 32.7 54.5   1.8   3.6   7.3
  Leclerc   1.1 45.5 37.5 11.4   1.1   3.4
  Atac   5.7 65.7 20.0   5.7   2.9
  Casino 13.9 55.6 27.8   2.8
  Champion 24.2 58.1 12.9   1.6   3.2
  Intermarché 32.4 46.5 15.5   2.8   2.8
  Match 39.3 57.1   3.6
  Monoprix 39.3 21.4 21.4 14.3   3.6
  Super U 26.0 56.0 14.0   4.0
  Fonctions % % % % % %
  Boucherie   1.2 33.3 40.7 12.3   7.4   4.9
  Boulangerie 20.2 41.7 25.0   4.8   6.0   2.4
  Marée 14.6 45.1 32.9   7.3
  Traiteur/Fromage 21.7 36.1 25.3   3.6   7.2   6.0
  Frais LS 14.8 40.7 27.2   8.6   3.7   4.9
  Epicerie 8.6 40.7 33.3   6.2   4.9   6.2
  Moyenne 13.2 39.8 31.3   7.5   4.4   3.8

Source : IRS/Linéaires

Publié avec l’aimable autorisation du magazine  

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Par mesure de sécurité, veuillez compléter Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.