Retail : le secteur automobile recrute en France

Laisser un commentaire

Dans les secteurs des transports, le retail se porte bien, et même très bien : avion, voiture, bateau… le commerce a le vent en poupe et les recruteurs cherchent en nombre des conseillers de vente pour leurs boutiques dédiées : « les perspectives de croissance des marchés poussent les professionnels des transports à développer leurs nombres de points de vente et leurs équipes affiliées, en particulier dans le secteur automobile et dans les aéroports », analyse l’Arafer, l’Observatoire des Transports des Activités ferroviaires et routières.

 

« Il y a notamment en ce moment plusieurs centaines de postes de commerciaux sur le marché du travail, créés par les constructeurs automobiles pour leurs sites de vente de véhicules d’occasion », analyse l’ANFA, l’Association Internationale pour la Formation Automobile. « Ils cherchent à renforcer et à développer leurs réseaux de distribution ; PSA Retail vient par exemple d’annoncer le renforcement de ses équipes dédiées au retail VO à hauteur de plus de 40% de ses effectifs. Et l’une des priorités des grandes enseignes françaises du secteur, c’est de favoriser les candidatures féminines, particulièrement ciblées dans les campagnes de recrutement sur les réseaux sociaux en ce moment.

 

PSA n’est pas la seule enseigne, d’ailleurs, à vouloir recruter des femmes : « Considérant que la mixité des emplois est un atout favorisant l’enrichissement des performances, Renault Retail Group a souhaité poursuivre la politique menée depuis plusieurs années en faveur de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes, par la signature d’un nouvel accord sur la Qualité de Vie au Travail et à l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes », écrit ainsi le constructeur au losange. Signé il y a pile un an, cet accord est renouvelable tous les quatre ans et « se recentre sur 6 domaines d’actions : l’embauche et la mixité des emplois, la formation professionnelle, le déroulement de carrières-promotion professionnelle, la rémunération effective et mesures visant à réduire les écarts, la sécurité et les conditions de travail, l’équilibre entre la vie professionnelle et la vie personnelle ». Le Japonais Toyota, de son côté, vient de créer 500 nouveaux postes pour accompagner sa croissance en France.

 

« Les difficultés de recrutement se concentrent sur 3 secteurs en tension : parmi eux, le secteur commerce et réparation automobile arrive en tête, avec 65% des postes sur lesquels le recrutement est jugé difficile », explique un organisateur du salon Autorecrute. « Les postes les plus recherchés sont tous les métiers de la vente et de l’après-vente (mécaniciens, carrossiers, chefs d’atelier…) les postes de commerciaux (vendeurs VN/VO, chefs des ventes, directeurs de concession…) ou encore les métiers des fonctions supports (assistanat, RH, marketing/communication, finance, comptabilité, …). Au total chaque année, près de 5000 emplois sont recrutés dans le secteur de la vente automobile, et la tendance devrait encore s’accélérer cette année ».

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *