Jardineries, grandes surfaces, bricolage, prêt-à-porter… une mine d’emplois saisonniers !

Laisser un commentaire

Entre les soldes d’été et les grandes vacances, propices à la fréquentation touristique et synonymes de dépenses des ménages  – qui cassent la tirelire en juillet et en août – , le secteur de la distribution est, avec l’hôtellerie, la restauration et les loisirs, le secteur d’activité qui recrute le plus grand nombre d’emplois saisonniers pendant les congés estivaux. Et pas de panique : il n’est pas trop tard pour trouver : « il y a toujours des désistements, et de toute façon nous ne couvrons jamais totalement nos besoins en personnel, les équipes partant presque toutes entre le 15 juillet et le 15 août. Avec le démarchage direct, les sites internet dédiés à l’emploi spécialisé dans nos domaines d’activités restent la solution la plus efficace, et de loin, parce que nous postons précisément les offres d’emplois pour lesquelles nous cherchons à recruter, ce qui nous assure la meilleure adéquation avec les volontaires en demande de travail saisonnier », explique le directeur d’un centre commercial Leclerc, près de Granville, dans la Manche.

 

Les grandes surfaces ne sont pas les seules à chercher du personnel saisonnier : tous les secteurs de la distribution sont concernés l’été. Bien sûr, il faut surtout viser les zones touristiques, les grandes villes, la capitale évidemment, et l’ensemble du littoral français, y compris dans les Hauts-de-France où les plages sont fréquentées l’été. « On recherche des animateurs de rayons, des caissiers, des vendeurs conseil, mais aussi du personnel pour les inventaires et la manutention », explique la directrice d’un magasin Zara au sud de Paris. « Nous recrutons aussi bien en CDD (contrats à durée déterminée) de 3 mois, qu’en intérim ou en contrat de qualification. Nous avons des contrats de travail saisonniers spécifiques, que nous signons en accord avec les personnes recrutées dans les 2 jours maximum qui suivent l’embauche ».

 

Il n’est jamais trop tard pour trouver un emploi saisonnier pour l’été : « nous avons nos saisonniers de l’an dernier qui sont pour certains revenus, mais nous avons besoin d’augmenter les effectifs pour répondre à la demande des clients : le nombre de consommateurs passe de quelques centaines à plusieurs dizaines de milliers dans nos magasins entre la saison basse et la saison haute », explique la gérante d’une chaîne de magasins de proximité sur la côte d’Azur. « Et l’été, nous ouvrons plus tôt et nous fermons plus tard, nous ouvrons le dimanche, le 14 juillet, le 15 août, et nous participons aussi à des marchés ou des braderies, donc il nous faut énormément de monde », confirme la direction d’une grande enseigne de prêt à porter made in France, spécialisée dans la laine et les vêtements marins en Normandie et en Bretagne.

 

Ce qui compte ? Davantage le sérieux, la motivation, la flexibilité et la disponibilité, que le cursus scolaire ou le nombre de diplômes. L’été, certaines enseignes de la grande distribution situées dans les zones touristiques enregistrent 50% de leur chiffre d’affaires annuel, notamment sur la Côte Atlantique, les côtes de la Manche et en Méditerranée, mais aussi en montagne et dans les grandes villes à fort potentiel culturel. En clair, de quoi satisfaire tous les goûts, et dans tous les types de postes ! « Si le saisonnier a déjà une expérience dans la vente, c’est rassurant pour nous parce que nous savons qu’il sera opérationnel rapidement », estime de son côté une franchisée, responsable d’un grand centre de vente pour une enseigne de jardinerie réputée : « Dès qu’il fait beau les gens se bousculent pour venir acheter de quoi fleurir leur jardin, planter, ou même poser de la verdure dans leurs appartements. On sait que c’est un besoin quasi impulsif qui revient avec le soleil, les beaux jours et les vacances, au moment où on utilise le plus son balcon, sa terrasse… bref, entre mi juin et fin août, nos magasins ne désemplissent pas et c’est vrai que c’est bien d’avoir du personnel déjà formé, qui va vite et qui fait bien. Mais si nous avons un premier candidat sans expérience, tout en étant motivé et enthousiaste, nous prenons quelques jours pour le former et ensuite… le grand bain ! C’est bien payé l’été, grâce aux heures supplémentaires, aux jours fériés et aux dimanches travaillés ».

 

Autre secteur de la distribution qui recrute énormément l’été : les points de vente de matériel automobile, les centres de contrôle technique et les enseignes comme Feu Vert, Roady ou Euromaster, hyper sollicitées avant les départs en vacances, par les juillettistes comme par les aoûtiens, puis aux retours. On n’y pense pas non plus souvent, mais l’été c’est aussi la période où on fait les travaux chez soi, où le BTP tourne à plein, où les municipalités comme les services de la voirie s’activent, et les enseignes de la grande distribution spécialisées dans le bricolage et les matériaux de construction tournent elles aussi à plein régime, et recrutent à tour de bras. Comme chaque été, l’emploi saisonnier dans la distribution, tous secteurs confondus, représente pour les deux mois et demi qui viennent plusieurs milliers de postes en France. A vos clics !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *