Enquête : 2019 sera l’année de l’emploi !

Laisser un commentaire

C’est une immense enquête qui vient d’être réalisée et publiée par les services de l’Etat dédiés à l’emploi : près de 2.5 millions de projets d’entreprises étudiés et analysés, pour connaître leurs besoins en main d’œuvre partout en France. Et le résultat est limpide, chiffres à l’appui : la fin 2018 et surtout, l’année 2019 seront favorables à l’emploi comme peu d’années l’ont été avant elles depuis le début des années 2000. « Nous avons effectué cette enquête auprès des recruteurs potentiels pour permettre aux personnes à la recherche d’un emploi de mieux identifier les besoins selon les régions, les métiers et leur profil », explique l’un des enquêteurs. « Le problème n’est pas l’emploi en France, notre pays est un immense bassin d’emploi. Le problème c’est la mise en adéquation entre l’offre et la demande ». Côté métiers en tension et qui recrutent, le secteur des transports et de la logistique, celui de la distribution, comme celui des métiers de la mer, sont concernés.

 

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : si vous cherchez dans la logistique, l’étude montre qu’ « il y a au moins en France 58 125 projets de recrutements de personnel non qualifié, pour des postes dédiés à l’emballage et la manutention et 16 490 projets de recrutements de personnel qualifiés pour du magasinage et de la manutention, 2697 projets de recrutements de responsables logistiques (non cadres), 2251 projets de recrutements de responsables du magasinage, 1047 projets de recrutements d’ingénieurs et cadres de la logistique, du planning et de l’ordonnancement » ; si vous cherchez dans le transport, « il y a au moins 29 603 projets de recrutements de conducteurs routiers, et 29 494 projets de recrutements au moins de chauffeurs livreurs sur des courtes distances. Mais aussi 12 690 projets de recrutements de conducteurs de véhicules légers, 10 187 projets de recrutements de conducteurs de transports en commun sur route, 9588 projets de recrutements de mécaniciens et d’électroniciens de véhicules, 7220 projets de recrutements dans les métiers du transport touristique,  2733 projets de recrutements de conducteurs sur rail, 1938 projets de recrutements de responsables d’exploitation des transports, 1003 projets de recrutements d’agents administratifs des transports, 821 projets de recrutements de techniciens du transport et du tourisme, 522 projets de recrutements de personnels navigants de l’aviation, 296 projets de recrutements de cadres des transports, et 156 projets de recrutements de contrôleurs des transports ». De quoi faire !

 

Si vous cherchez dans le secteur de la distribution, même chose, la France regorge d’emplois à saisir : selon l’enquête, les projets de recrutements concernent pour ce secteur « 57 442 postes d’employés de libre service, 37 663 postes de vendeurs en habillement et accessoires, 32 038 postes de caisse, 30 356 postes d’attachés commerciaux, 25 542 postes d’accueil et d’information, 24 408 vendeurs en produits alimentaires, 17 413 postes en esthétique et coiffure, 17 732 ingénieurs et cadres technico-commerciaux, 12 482 postes de télévendeurs, 12 105 postes d’ouvriers et apprentis non qualifiés de l’alimentation hors industries agro-alimentaires, 10 687 postes de vendeurs généralistes, 9228 postes de cadres commerciaux, acheteurs et cadres marketing, 8530 postes de vendeurs en ameublement, équipement du foyer et bricolage, 6852 postes de boulangers pâtissiers, 4239 postes de bouchers, 1358 postes de charcutiers traiteurs, 2767 postes d’agents de maîtrise des magasins, 1856 postes de professions intermédiaires commerciales, 1611 postes de vendeurs en gros de matériel et d’équipement, et 1553 postes de cadres des magasins.

 

Si vous cherchez dans le domaine de l’économie maritime, la filière n’est pas en reste : 2755 projets de recrutements concernent des postes de pêcheurs et aquaculteurs salariés, 1846 postes d’ouvriers non qualifiés divers, 1551 postes de marins salariés, 233 postes de cadres et maîtres d’équipage de la marine. Les projets de recrutements recensés concernent aussi, plus largement, 18 041 postes d’agents de maîtrise de l’environnement,  89 204 postes de serveurs de cafés et restaurants, 40 274 postes dans l’hôtellerie, 24 902 postes d’agents non qualifiés des industries agro-alimentaires et 6044 postes d’ouvriers qualifiés des industries agro-alimentaires, 3636 postes d’agents d’encadrement d’exploitations, 8626 postes de salariés d’élevage, 5962 postes de conducteurs d’engins, 4460 postes d’ingénieurs du contrôle qualité et des méthodes de production,

 

Enfin, tous secteurs confondus, des dizaines de milliers de patrons cherchent à recruter en France des métiers transversaux aux trois filières évoquées plus haut : 105 388 postes d’agents d’entretien de locaux, 42 650 postes de chefs de projets informatiques, 15 250 postes d’ingénieurs en recherche et développement, 40 100 postes de secrétaires, 33 193 postes d’agents de sécurité et de surveillance, 30 761 postes d’agents administratifs divers, 20 000 postes d’employés comptables, 14 519 postes de cadres administratifs, comptables et financiers, 14 200 postes de formateurs, 11 667 postes de techniciens d’étude et développement informatique, 18 000 postes d’opérateurs informatique, 7200 postes d’ouvriers polyvalents d’entretien des bâtiments, 12 500 postes dans la communication, 4668 postes de cadres des Ressources humaines et du recrutement, 2672 postes de techniciens administratifs et 2422 postes de cadres administratifs, 2294 postes de juristes, 574 postes de cadres dirigeants des grandes entreprises…. Etc. !

 

Pour finir, les régions qui recrutent le plus en France sont recensés également par l’étude : largement en tête, Paris et l’Ile de France, puis sud de la France (le Var, la région de Montpellier, celle de Toulon, Lyon et les Bouches du Rhône, les régions de Grenoble, Marseille, Bordeaux, Toulouse), mais aussi l’Est (Strasbourg), l’ouest (régions de Rennes et de Nantes) ou encore le nord (région de Lille).

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *