Distrijob au salon Paris Retail Week, l’événement retail et e-commerce de l’année !

Laisser un commentaire

Près de 8 consommateurs sur 10 en France souhaitent aujourd’hui pouvoir faire leurs achats à la minute, là où ils sont et sans délai, ce qui a forcément impacté fortement les stratégies commerciales des distributeurs, pour la vente physique en magasin comme pour la vente en ligne. Dans ce contexte où le monde de la distribution vit une importante mutation depuis deux ans, le salon Paris Retail Week offre à tous les acteurs du secteur l’occasion de se rencontrer, d’échanger, d’observer ce qui se fait ou se fera dans un futur proche, pour adapter sa réflexion en matière d’emploi, de développement et d’approche client : dans quels domaines faut-il embaucher ou reconvertir ses employés ? Comment améliorer leur relationnel avec les consommateurs, leur adaptabilité aux changements qui bouleversent leur univers de travail ? A quels nouveaux outils faut-il les former ? Quelles nouvelles qualifications faut-il leur proposer pour que ces mutations se vivent bien et que la stratégie d’emploi booste la stratégie de croissance et réciproquement ?

 

Alain PERONI

40 000 visiteurs sont attendus à l’événement qui se déroule Porte de Versailles, au parc des expositions de Paris. 800 exposants seront sur place, DistriJob en fait partie ! Car la thématique du salon cette année, le « phygital », alliance du commerce physique et du commerce digital, prouve à quel point le recrutement sur internet reste le modèle le mieux adapté aux évolutions du secteur et à ses besoins d’adéquation permanente entre offre et demande, en temps réel. Précurseur en la matière, DistriJob l’a compris il y a déjà plusieurs années et offre à de plus en plus de candidats et de clients l’opportunité de se trouver et de travailler ensemble. « Le recrutement est plus que jamais stratégique pour les distributeurs, et les sites dédiés sont devenus des outils charnière pour leur permettre de trouver les candidats vraiment adéquats dans un laps de temps le plus court possible et en même temps, qui réunissent le plus de critères possibles », explique Alain Peroni, directeur associé de DistriJob. « Le recrutement digital n’est pas nouveau, il remonte au début du 21e siècle, mais il innove en permanence avec des algorithmes de plus en plus pointus qui permettent de révéler quasiment de jour en jour de nouvelles possibilités. Les plateformes de recrutement digital sont devenues le fer de lance des ressources humaines en particulier dans des secteurs comme le commerce, le transport, la logistique… elles facilitent la rencontre entre recherches des uns et propositions des autres, la transmission des informations en temps réel et le croisement des datas et des liens numériques. Cela valorise les marques employeurs et fluidifie les process de recrutement et ça multiplie les chances des candidats ».

 

Arnaud GALLET

« Nous avons mené une étude pour dégager les 5 grandes tendances du commerce et du e-commerce, et c’est clair que le consommateur a complètement changé sa manière d’acheter », explique Arnaud Gallet, directeur de la Paris Retail Week. « Le consommateur aujourd’hui veut de l’hyper empathie de la part des distributeurs et des grandes enseignes. Il veut aussi de l’hyper personnalisation, c’est-à-dire qu’on lui propose tout ce qu’il attend à des prix de consommation accessibles ; il veut de l’hyper proximité, il veut de l’hyper traçabilité, il veut être rassuré, bref ! Pour résumer, le client voit l’achat comme une expérience sensorielle et émotionnelle et plus du tout comme un simple acte banal du quotidien. Il veut une expérience d’achat, avec un supplément d’âme, et plus simplement un parcours d’achat. Le résultat de tout cela, c’est que la maîtrise de la data (des données), est devenue cruciale pour les distributeurs. En conséquence aujourd’hui tout est imbriqué et il ne peut plus y avoir de barrières entre le commerce physique et le digital et cela concerne l’ensemble des problématiques du secteur : la logistique, les points de vente, les sites internet, et tout l’humain derrière ».

 

L’usage des données, l’intelligence artificielle, sont devenus des clés aujourd’hui pour les grands acteurs de l’économie et leur gestion des ressources, matérielles, humaines, financières. « Ce sont les acheteurs aujourd’hui qui sont les rois, qui édictent les grands commandements des flux de consommation, et les distributeurs ont bien compris que s’ils voulaient rester gagnants à ce jeu là, il leur fallait des armes adaptées. Les plateformes de recrutement digital sont parmi les meilleures de ces armes », explique l’Observatoire de la Société et de la Consommation. « Car elles permettent aux employeurs de devancer les besoins pour répondre aux attentes clients, de plus en plus volatiles, et donc de les fidéliser malgré leur versatilité. Elles leur permettent aussi d’adapter en permanence leurs grandes fonctions transverses comme la logistique, le marketing, les boutiques et plus largement le multi canal. On sait que 75% des ventes se feront encore en magasin dans les 10 ans qui viennent, il ne faut donc surtout pas négliger le commerce physique. Mais on sait aussi que le e-commerce a explosé grâce à une offre différenciante et qu’il faut soigner ces deux aspects, en permanence, sans jamais que l’un se fasse au détriment de l’autre mais qu’ils se complètent au contraire en un cercle vertueux pour la croissance de l’entreprise. Tout cela n’est possible qu’avec une gestion du personnel et des recrutements adaptée ».

 

Crédits photos : Paris Retail Week

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *