Retail : ce qu’il faut mettre en avant dans votre CV pour postuler à la rentrée


Temps de lecture : 6 minutes

Malgré un contexte difficile, les entreprises de la distribution recrutent toujours, et les embauches concernent une multitude de métiers parmi lesquels, peut-être, le vôtre : alors n’hésitez pas à chercher sur notre site et à postuler ! Pour valoriser au maximum votre CV en fonction des attentes et des critères des recruteurs du retail en ce moment, voici quelques conseils :

 

  1. Eviter les détails qui horripilent les recruteurs :

 

Nous leur avons posé la question… voici les quelques erreurs à éviter si vous ne voulez pas hérisser d’office le poil du recruteur qui va lire votre CV !

 

  • évitez les sigles, les abréviations, les raccourcis comme « tel. » pour téléphone. Ecrivez les mots et les noms en entier, comme ça votre message est limpide. Cela vous paraît trop dense, trop long, trop touffu ? C’est qu’il faut faire un effort de lisibilité et synthétiser davantage vos propos. Evitez aussi les adresses mail bizarres, inspirées de votre pseudo d’artiste punk ou de votre surnom quand vous étiez bébé. Il vaut mieux vous créer une boîte mail dédiée à vos candidatures et à vos échanges avec les recruteurs, et choisir pour cela une adresse simple et efficace : prénom.nom@opérateur.com!

 

  • Evitez les CV délayés, en police minuscule, sans interlignes, sans respirations : cela fait fuir le lecteur ! Préférez la mise en page classe, en noir et blanc plutôt qu’avec des tonnes de couleurs bariolées qui questionnent votre maturité, avec des espaces et des paragraphes bien distincts les uns des autres. Du premier coup d’œil, on doit tout comprendre, et n’avoir plus qu’à se laisser guider dans la lecture grâce à une mise en page aérée et didactique. Soyez pédago ! En revanche, évitez les citations pompeuses et les fautes d’orthographe, rédhibitoires !

 

  • Choisissez soigneusement votre photo : non, vous en bikini sur la place en train de manger un esquimau, ça n’est pas vendeur. Non, la photo d’identité faite pour votre passeport, donc sans sourire, et sur laquelle vous avez une tête de repris de justice, ça n’est pas une bonne idée. Non, la photo de vous avec votre chéri, vos enfants, votre chat, votre chien et vos poissons rouges, ça n’est pas non plus une bonne idée. Préférez une photo bien cadrée, sur laquelle vous souriez mais sans faire le clown, qui ne laisse pas douter de votre sérieux, de votre crédibilité et de votre capital sympathie à la fois.

 

  • Utilisez, dans le même esprit, une police de caractère sobre et élégante. Pas celle qu’on choisit pour un faire part de mariage avec des lettres alambiquées et toutes penchées, pas celle avec des gros ronds en forme de bulle sur les i, mais du times new roman ou du arial simple. « Justifiez » votre paragraphe pour des phrases bien alignées et une mise en page qui ne joue pas à l’accordéon. Et mettez en gras (plutôt qu’en italique ou en souligné) les quelques mots clés qui font ressortir votre expérience ou vos compétences. On a bien dit les quelques mots clés, pas une phrase sur deux !

 

  • Dans la rubrique « centres d’intérêt », parler sport, littérature, voyage, théâtre, musique, c’est bien, mais soyez sobres, ne développez pas, mettez juste quelques mots, cela suffit. En revanche, pas besoin de dire que vous allez à la messe tous les dimanches, que vous êtes converti au bouddhisme ou que vous appartenez à tel ou tel parti politique : cela risque d’embarrasser votre recruteur, ou de le braquer si ça ne lui correspond pas, et dans le meilleur des cas si cela ne le freine pas à l’embauche cela risque de vous valoir une étiquette d’office difficile à décoller ! Ce ne sont pas des informations qui jouent dans un recrutement, elles sont personnelles et ne regardent que vous (et votre conjoint.e éventuellement ;-).

 

 

  1. Pour ce qui concerne plus spécifiquement le retail :

 

  • Si vous avez des compétences ou une expériences particulières dans les métiers opérationnels (vendeur, conseiller client, hôtesse de caisse…), mettez-le en avant car ce sont des postes pour lesquels la distribution continue de recruter massivement, en raison d’un turn over important dans les magasins : la distribution est l’un des secteurs où il reste le plus facile et rapide de monter en compétences et de faire évoluer sa carrière, il est donc normal que cette évolution des postes vers le haut incite à un fort taux de recrutement pour les activités de main d’œuvre.

 

  • Insistez aussi sur votre motivation, et votre attrait pour la vente : ils sont importants aux yeux des recruteurs qui savent que les métiers opérationnels requièrent pas mal d’endurance avec des amplitudes horaires importantes et un environnement parfois bruyant qui ne conviennent pas à tous les candidats : faire savoir aux recruteurs que vous en avez conscience mais que cela ne vous effraie pas va les rassurer ; mieux : si vous avez des appétences particulières pour le travail en décalé (tôt le matin, tard le soir, de nuit, le week-end et les jour fériés, pendant les vacances scolaires etc…), faites le savoir, la flexibilité est une qualité très recherchée par la plupart des RH des grandes enseignes, et plus généralement dans l’ensemble du secteur de la vente. (lire aussi notre article ici)

 

  • Avec seulement 15 % de cadres, la distribution reste un secteur en recherche de managers : vous pouvez donc très bien être recruté sans diplôme pour de la vente, et évoluer très rapidement vers des postes à responsabilités : n’hésitez pas à mettre tout de suite en avant vos qualités de futur(e) manager : le sens des responsabilités justement, le sens du travail en équipe, la diplomatie, la rigueur…. D’après la Fédération des Entreprises du Commerce et de la Distribution, « 70 % des managers de rayons sont d’anciens conseillers de vente, car le retail reste l’un des secteurs de l’économie française où les possibilités de promotion interne sont les plus favorisées, y compris pour les personnels sans diplômes ». (lire aussi notre article ici)

 

  • Il faut aussi savoir que les perspectives seront d’autant plus intéressantes que vous serez candidat à un poste en tension: si vous postulez pour un métier de bouche par exemple (boucher, poissonnier, traiteur, boulanger, pâtissier… mais attention il faut au minimum un CAP) ou, de manière globale, pour un poste dans le secteur de l’alimentation, vous aurez un boulevard devant vous donc… indiquez le de manière claire et lisible ! Cela doit quasiment arriver en tête de votre CV ! (lire aussi ici notre article sur le sujet)

 

  • Les secteurs logistiques et livraison du dernier kilomètres sont aussi des secteurs en tension dans la grande distribution, de même que les postes liés au développement de la vente en ligne (lire aussi notre article ici) : si vous avez des atouts en temps qu’opérateur (en particulier les préparateurs de commandes, très recherchés) ou cadre logistique, ou si vous possédez des compétences en marketing numérique, gestion de la relation client sur le web, gestion des flux du e-commerce, nouvelles fonctions digitales etc… foncez ! Mettez-le très clairement en avant dans votre CV, les recruteurs vous ouvriront grand les bras ! (lire aussi ici notre article)

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *