Distrijob
Metro Cash & Carry Recrute
Accueil Espace Candidat Espace Recruteur Ressources Distribution Librairie Espace perso
Fiche métier

Grande distribution et Distribution spécialisée

LE METIER DE VENDEUR EN MAGASIN

ACCUEILLIR ET CONSEILLER

Dans les boutiques ou dans les rayons des hypermarchés, le vendeur exécute toutes les tâches liées à la vente en magasin : approvisionnement des rayons, étiquetage, mise en valeur de la marchandise, encaissements. Polyvalent dans une boutique, il est souvent plus spécialisé dans une grande surface.

Synonymes : Employé de commerce - Employé de libre-service - Vendeur spécialisé


Des produits différents, mais un seul métier

Le vendeur reçoit les clients dans le magasin ou en rayon. Il aide le client à faire son choix en présentant les produits qui pourraient lui convenir.
Il fait essayer des articles (vêtements, chaussures...) ou fait la démonstration de certains appareils (magnétoscopes, chaînes hifi...). Il participe à la gestion des stocks et à l'inventaire.
Le vendeur donne son avis sur les commandes. Il peut éventuellement faire des commandes de réapprovisionnement. Il met les étiquettes indiquant les prix sur les produits.
Il collabore à la présentation des articles en vitrine ou en rayon.

La cyberdistribution, ou commerce électronique, permet d'acheter des biens de consommation, des voyages..., par l'intermédiaire d'Internet. Il en est de même pour le téléachat : des publicités à la télévision permettent de commander des articles. Cette relation au consommateur est en train de bouleverser la façon de travailler des réseaux de vente.

De la boutique à l'hypermarché

Les vendeurs travaillent dans des contextes très variables. Leur rôle de conseil et le contact avec le client sont différents selon qu'ils exercent dans un petit magasin spécialisé ou dans un supermarché ; les clients se renseignent beaucoup plus pour acheter un vélo tout-terrain que pour acheter de l'épicerie !

 


    Différents types de magasins emploient des vendeurs :
  • la boutique traditionnelle spécialisée dans un type de produit nécessitant un conseil éclairé : vin, bijouterie, produits de beauté
  • le grand magasin divisé en plusieurs départements et rayons (habillement, maroquinerie, etc...)
  • le supermarché et l'hypermarché où le vendeur passe plus de temps à approvisionner et agencer les rayons qu'à conseiller les clients
  • les magasins et grandes surfaces spécialisés dans un type de produits : jouets, loisirs, bricolage, micro-informatique, parapharmacie... On y trouve habituellement des vendeurs connaissant bien leurs produits et pouvant prodiguer des conseils
  • l'étal du commerçant sur les marchés, foires, etc...

Des horaires souvent chargés

Le vendeur travaille tous les samedis et fait des heures supplémentaires en période de fêtes.

Dans un hypermarché, il peut rester le soir jusqu'à 22 heures. Le vendeur est souvent debout, il passe son temps entre le magasin et la réserve.

Dans un supermarché ou une boutique, il peut également encaisser.
Il dépend du gérant, du directeur ou du propriétaire du magasin.
Dans un supermarché ou un hypermarché, le vendeur est sous la responsabilité du chef de rayon.


Devenir chef de rayon

Le vendeur peut devenir démonstrateur ou attaché commercial.

Dans la grande distribution les possibilités d'évolution sont importantes pour des jeunes très motivés, même avec un niveau de formation initiale moyen.

Après plusieurs années d'expérience, un vendeur peut devenir chef de rayon puis cadre c'est-à-dire chef de département, voire gérant.

Toujours souriant

Présentation soignée et résistance physique sont exigées pour ce métier de contact. Le vendeur doit avoir aussi le sens de la persuasion, de la patience et faire preuve de diplomatie.

La connaissance d'une langue étrangère constitue un atout important, surtout pour des produits susceptibles d'intéresser les touristes.

De bonnes perspectives d'emploi

La vente est largement ouverte aux jeunes (60 % des vendeurs ont moins de 35 ans). Les vendeurs se différencient selon les produits vendus. Les plus diplômés s'orientent vers le commerce de gros, la photo ou la librairie.

 

Il y a une demande importante pour des postes de vendeurs en alimentation, tant dans la grande distribution que dans l'artisanat.

82 % des vendeurs sont des... vendeuses.
Elles sont présentes surtout dans la vente des vêtements et celle des articles de luxe. Les hommes, eux, sont majoritairement aux rayons droguerie et dans la vente en gros de biens d'équipement.
Une grande partie des emplois de débutants sont temporaires. Les emplois de la vente sont menacés par la concurrence de la cyberdistribution, du télé-achat, du hard-discount, des enseignes à prix bas (Lidl, Aldi...).

Des salaires modestes pour débuter

Il existe une centaine de conventions collectives définissant le salaire minimum du vendeur : conventions dans l'alimentation, le bricolage, l'électro-ménager...

Le salaire brut mensuel du débutant, titulaire du CAP, correspond au SMIC.
Selon la taille du magasin et le produit commercialisé, il peut aller de 1.300 € par mois à 2.000 € par mois. Les vendeurs peuvent toucher en sus une prime de vacances, une prime d'ancienneté, le 13e mois et obtenir des conditions avantageuses pour leurs achats dans le magasin.

Source : Onisep

Autres fiches métiers
Primark recrute


ILS RECRUTENT
Mr Bricolage recrute
Système U recrute
Casino Supermarchés recrute
Truffaut recrute


TOP 10 recruteurs Le TOP 10 des recruteurs


ENTREPRISES A LA UNE
Zoom sur les entreprises à la une


NOS APPLIS MOBILES
Applications Iphone Ipad Androïd Flashez ce code pour accéder directement à l'appli correspondant à votre Smartphone
Salaires
2000 salaires en ligne !


Participez à notre Panel permanent et comparez les salaires dans la distribution