Distrijob
Cultura recrute
Accueil Espace Candidat Espace Recruteur Ressources Distribution Librairie Espace perso
Peu formés, mal payés et de plus en plus exposés : les agents de sécurité  (14/12/2015)
Nos précédents billets

Réforme du code du travail : le Sénat apporte sept changements majeurs

Code du travail : les 10 bouleversements majeurs votés par les députés

Quitter son emploi à cause d'un conflit : les erreurs à éviter

Chômage, retraite...Ce qui change au 1er juillet pour l'entreprise et le salarié

Les managers du bonheur arrivent dans les entreprises

Offre d'emploi : vous avez 24 heures pour postuler

Congés payés : 9 mesures de la loi Travail qui changent la vie du salarié

Licenciement sans cause réelle et sérieuse : comment statuent les prud'hommes

La mélodie du bonheur dans l'entreprise

Accord sur l'assurance chômage : ce qui va changer pour les chômeurs

Entretien d'embauche : ces questions qu'on n'ose pas poser, à tort

Cinq techniques pour se faire remarquer de ses chefs

Qu’est-ce qu’un entretien collectif et à quoi s’attendre ?

Et revoilà le bilan de compétences !

La qualité de vie au travail, moins importante que la compétitivité ?

J'ai ouvert mon compte personnel d'activité et...

Temps de travail, CPA... 2017 va bouleverser la vie de l'entreprise et du salarié

Check-list et conseils pratiques pour se préparer à un entretien

Entretien d'embauche : votre corps peut devenir un allié

Arrêt maladie: des droits (et des obligations)

11 conseils pour aborder le sujet du salaire en entretien de recrutement

Entretien d'embauche : les 5 dernières minutes comptent autant que les 5 premières

Trois façons originales de décrocher un entretien d'embauche

Sept conseils pour diminuer son stress en entretien d'embauche

Sept trucs qui tuent en entretien d'embauche

L'aide "Embauche PME" pourrait créer 60 000 emplois en 2016

Résister à l'épreuve de la short-list

Cinq bonnes raisons de s'accrocher à un job alimentaire

Comment se valoriser en entretien d'embauche ?

Les 7 faiblesses des recruteurs : comment en tirer parti

Flou, truqué, tronqué... Bidonner son CV, un pari risqué

Comment répondre aux pires questions d'un recruteur

Quatre techniques pour travailler l'estime de soi

Cinq bonnes raisons de devenir chômeur pour retrouver un job

Départ conflictuel d'une entreprise : quelles incidences fiscales ?

Lanceurs d'alerte : de nouvelles protections pour les salariés

Digitalisation du recrutement : réussir son entretien Skype

Clause de mobilité : suis-je obligé de bouger ?

Les discriminations ethniques au travail, un tabou très français

Macron promet des "testing" contre les discriminations à l'embauche

Six gestes à bannir en entretien d'embauche

Le compte personnel d'activité (CPA), star de l'année sociale 2016

Auriez-vous droit à la prime d'activité ?

Peu formés, mal payés et de plus en plus exposés : les agents de sécurité

Il n'y aura plus d'inégalités hommes-femmes dans le monde dans... 118 ans

Mettez de l'audace dans votre recherche d'emploi !

Comment se rendre incontournable aux yeux d'un recruteur

En recherche d'emploi : 5 conseils pour relancer la machine

Le contrôle renforcé des chômeurs débute à Pôle Emploi

Trois façons originales de décrocher un entretien d'embauche

Huit compétences originales à mettre en avant en entretien d'embauche

Les questions à ne pas poser en entretien

Entretien d'embauche : ne vous laissez pas déstabiliser

Négocier son salaire d'embauche: les questions à (se) poser à tout prix

Que faut-il écrire dans un mail de motivation ?

Un candidat sur trois utilise les réseaux sociaux pour trouver un emploi

Sortir du chômage, une question de hasard ?

L'égalité homme-femme au coeur des débats du projet de loi sur le dialogue social

Statistiques ethniques en entreprise : un outil contre les discriminations ?

Allocation chômage : droits rechargeables ou droit d'option ?

Interview d'un manager de rayon

Pourquoi passer par un cabinet de recrutement ?

Trouver un premier poste à l'étranger

Démarquez-vous : osez le CV Vidéo !

Le bilan de compétences : un outil pertinent, non sans risques

Réussir sa transition vers le poste de Directeur de Magasin

Un bon CV pour attirer l'attention des recruteurs

« En poste, en écoute active »

Fiche métier : Vendeur en distribution

Fiche métier : Directeur de Magasin

Fiche métier : Chef / Manager de Rayon

En recherche d'emploi ? Utilisez les réseaux sociaux !

Une journée dans la peau d'un vendeur en distribution textile

Conseil pour un CV qui sera regardé : mettez-y des chiffres !

Utiliser les moteurs de recherche d’offres d’emploi

Les 3 « bons » défauts pour un emploi en distribution

Une journée dans la peau d'un chef de rayon

Tests de recrutement : Tenez-vous prêts !

En recherche d'emploi : développez et activez votre réseau

Le CV en ligne, allié moderne de votre recherche d'emploi

Parcours en interim : comment le valoriser ?

Un CV avec QR code : démarquez-vous !

Lettre de motivation : les erreurs à ne pas commettre

Contacter un recruteur via les réseaux sociaux

Créer un blog au service de votre recherche d'emploi

CV : comment remplir la rubrique "divers" ?

Réussir un entretien d'embauche par webcam

Lidl : une entreprise et des postes en constante évolution

CVthèques : comment se faire repérer ?

Entretien d'embauche : comment ne pas agacer votre recruteur ?

Rédiger un CV percutant destiné à décrocher un entretien

Titrer son CV : attirer l'attention en quelques mots

Les 3 atouts du bon manager de rayon

Réussissez vos candidatures spontanées !

CV : photo ou pas photo et si oui quelle photo choisir ?

5 bonnes raisons de travailler dans la distribution

E-Commerce : l'avenir de la distribution ?

Les clés pour bien négocier votre salaire

Entretien d'embauche : ces attitudes qui vous trahissent

Trouver un emploi suite à un salon de recrutement

Se renseigner sur l'entreprise avant un entretien d'embauche

E-Commerce : la stratégie multi-canal à l'honneur

Nouveau job : Réussissez votre intégration !

Etes-vous fait pour le poste de Manager de Rayon ?

Réussir un entretien téléphonique

Innovation et distribution : un lien étroit

Rédiger un e-mail de motivation suite à un entretien d'embauche

Convaincre et décrocher un poste de chef de rayon

Réussir un entretien d'embauche face à plusieurs recruteurs

10 secondes pour faire bonne impression... et décrocher un emploi

Le manager de centre-ville, un promoteur du commerce de proximité

Et vous, quel type de manager êtes-vous ?

Comment décrypter une offre d'emploi ?

Une journée dans la peau d'un chef de rayon

Comment rédiger un CV sans réelle expérience professionnelle ?

Et pourquoi pas un stage dans la distribution ?

Les 5 questions pièges d'un entretien d'embauche

Entretien d'embauche : cet emploi est-il fait pour vous ?

Pourquoi et comment bien gérer son e-réputation ?

Emploi dans la distribution : 3 astuces pour décrocher un job

Quelles questions poser lors d'un entretien d'embauche ?

Faites de votre lettre de motivation une arme infaillible

En recherche d'emploi : développez et activez votre réseau

Commerce : pourquoi et comment visiter vos concurrents ?

Les 3 atouts du bon Directeur de Magasin

Choisir une carrière dans la distribution discount

Quelles études pour devenir Manager de rayon ?

Les métiers de bouche en grande distribution

Postuler en ligne : les 7 règles d'or

Management distribution : mener un entretien individuel

Naissance et vie du concept de discount

Trouver un emploi : une découverte de soi

Distribution : un retour au commerce de proximité

Le commerce de demain sera multi-canal et cross-commerce

Les salaires de la grande distribution et de la distribution spécialisée

M-commerce : nouvelle forme de distribution et futur vivier d'emplois

Les patrons de Leclerc, Système U et Mousquetaires s'expriment en vidéo

E-commerce versus magasins: complémentaires plus qu'adversaires

Accord sur l'emploi : ce qui va changer pour l'entreprise et le salarié

Bonne année 2013 à chacun(e) d'entre vous !

Des cadres trop gentils : selon quel point de vue ?

Des enseignes maîtres de leurs horaires d'ouverture

Management : casse et petits privilèges

Automatisation des services : la fin des caissières ?

Les réseaux sociaux professionnels restent un canal marginal de recrutement

Internet sur le point de vente : 5 erreurs courantes et comment les éviter

Rapport Gallois : quelles solutions pour relancer la compétitivité ?

Quand le hard-discount devient plus soft

Dix conseils pour être ou devenir un bon manager

Les plans sociaux vont-ils se multiplier dans la distribution ?

Comment motiver ses équipes en période de crise ?

Le monde change, les dirlos restent fidèles au poste

Contrat de génération : 8 milliards d'euros gaspillés ?

Heures supplémentaires : comment faire à partir du 1er septembre ?

Le système des permanences : gratuit encore longtemps ?

Je n'ai pas envie de manager aujourd'hui ! Que faire?

Le rôle d'adjoint : éternel remplaçant ou futur manager ?

La lettre de motivation : un élément essentiel de différenciation

L'e-commerce à l'aube d'un nouveau big bang

Sept choses à savoir sur la mobilité des cadres

Distribution : des emplois en stock jusqu'en 2030

Le commerce indépendant tributaire des arbitrages des consommateurs

Le marketing sur le lieu de vente reste crucial pour déclencher l'achat

Dette sur PIB, le ratio aberrant qui menace nos économies

Faut-il faire confiance aux cabinets de recrutement ?

Manager de rayon : un poste complet de chef d'entreprise

Le drive, bouée de croissance du modèle de distribution français ?

Faut-il un bon diplôme pour accéder à un poste à responsabilité dans la GD ?

Charges patronales, charges salariales, abus de langage ?


L'ouverture dominicale des magasins impactée par les élections


Georges Plassat saura t-il redresser la barre du paquebot Carrefour ?

Des caisses bientôt plus « safe »

Metro Cash & Carry France : un patron qui se livre

Simply Market recrute en mode 2.0

Un business game, marketo-sportif chez Decathlon

GIFI aide les jeunes diplômés dans leur recherche d’emploi

C’vous : c’est à vous de jouer

Graduate program : des accélérateurs de carrière

Embauches et salaires 2012 : du pareil au même

La franchise, modèle économique qui résiste à la crise

Distribution responsable : les nouveaux habits de Happychic

E-commerce : haro sur les faux avis en ligne

Distribution : des emplois en stock jusqu'en 2030

Les enseignes profitent du fort turn-over des caissières pour ne pas remplacer les départs

SFR en ligne avec l’économie sociale

Auchan : une mobilisation féminine en réseau

Casino mise sur les aidants familiaux

Les salariés de Phone House : connected people

Kiabi dévoile l’envers du décor

Monoprix encourage l’école buissonnière créative

Rémunération : ce que vous pouvez négocier


sécurité Depuis les attentats de Paris, les entreprises de sécurité privée sont massivement appelées en renfort pour surveiller magasins, lieux culturels et institutions. Une mission que leurs agents ont bien du mal à assurer. Les établissements, publics comme privés, se les arrachent.

(suite de la Home Page)

La scène est devenue banale depuis les attentats de Paris: à l'entrée des magasins, des théâtres ou des musées, les visiteurs montrent patte blanche, manteaux et sacs grands ouverts. Face à eux, des agents de sécurité en costume sombre, badge ou brassard en évidence.
"Le téléphone sonne sans arrêt, des entreprises cherchent à recruter nos anciens stagiaires", assure Belmekki Taifour, patron d'Easy Success, un centre de formation aux métiers de la sécurité. Partout, la demande est revue à la hausse. L'Euro 2016 à lui seul pourrait solliciter deux à trois fois plus d'agents que prévu, selon un formateur.

Une aubaine pour les prestataires dont le chiffre d'affaires a bondi de 16% en dix ans, pour atteindre 5,7 milliards d'euros en 2014. Mais est-ce une bonne nouvelle pour les "vigiles" en première ligne en cas d'attaque, sans formation ni équipement adaptés? Salim était chargé du contrôle des billets au Stade de France le 13 novembre. Il a repoussé l'un des terroristes sans savoir qu'il portait une bombe sur lui. Six de ses collègues ont été blessés par l'une des explosions. Au Bataclan, face à des kalachnikovs, le directeur adjoint de la sécurité n'a pu - sans surprise - qu'escorter les spectateurs vers les sorties. "C'était une zone de guerre, a-t-il décrit sur TF1. Un agent de sécurité en France n'est pas armé, ce n'est pas son métier."

La profession a déjà été appelée en renfort après les attentats de janvier, contre Charlie Hebdo et l'Hyper Cacher. "Dans la panique, on a demandé aux agents de faire tout et n'importe quoi, comme de fouiller les sacs alors qu'ils n'y sont pas formés, rappelle Ismaïl Mohamedi Taïeb, délégué central CGT chez Main Sécurité. On confond les tâches de sécurité - la prévention et la gestion des accidents ou des incendies, l'assistance aux personnes - avec la prévention des actes malveillants, qui relève de la sûreté." Cette dernière, qui passe par exemple par la détection des armes, est assurée par les agents spécialistes des sites sensibles, comme les aéroports, les transports ou les centrales nucléaires.

Ces dernières années, la sécurité privée, longtemps réputée sulfureuse, a tenté de se réguler. Depuis 2008, les agents doivent décrocher au moins un certificat de qualification professionnelle pour pouvoir exercer. Mais cette formation d'environ 140 heures reste minimale. En un mois, les stagiaires apprennent à connaître des règles de droit et de déontologie, à observer les comportements, à gérer les conflits, à porter les premiers secours... Mais "à ce jour, ils ne sont pas préparés face à des attentats, tranche la gérante d'une formation, qui requiert l'anonymat. Repérer une arme démontée n'est par exemple pas au programme."

Un "professionnalisme" récompensé au smic

Non seulement les agents de sécurité ne sont pour l'heure pas formés à la prévention du terrorisme, mais la loi limite étroitement leurs prérogatives. "On ignore souvent qu'ils ont peu de droits en France", pointe Elvis Azuelos, secrétaire général adjoint de SUD Sécurité. Ils peuvent certes demander aux visiteurs d'ouvrir leurs sacs ou leurs coffres et inspecter visuellement leur contenu, mais pas le fouiller par eux-mêmes, faute de disposer d'une assermentation. Résultat, l'emballement des dernières semaines revient surtout à "vendre de la dissuasion", juge Patrice, agent de sécurité chez un constructeur automobile du Rhône.

Pompier de formation, ce quadragénaire a d'abord été en charge de la sécurité incendie. Depuis le 14 novembre, il contrôle les accès et inspecte les coffres des voitures. Son responsable a adressé un e-mail aux agents dès le lendemain des attaques. "Il disait que tout le monde comptait sur notre professionnalisme pour être plus vigilant, grince-t-il. Mais depuis plusieurs années, on nous rajoute sans cesse des tâches qui s'éloignent de plus en plus du cahier des charges initial, sans les moyens de les assurer."

Ces nouvelles missions ne figurent pas dans son contrat de travail et son salaire plafonne à 1350 euros net. "Et encore, c'est le donneur d'ordre qui a insisté [auprès du prestataire qui l'emploie] pour que l'on soit mieux payé", précise-t-il. La rémunération de base fixée par la convention collective de la sécurité privée est de 1439 euros brut pour le coefficient le plus faible. C'est 18 euros de moins que le smic. Une soirée de surveillance de match de foot ou de rugby, comme celle du 13 novembre, est rémunérée 50 euros brut, au niveau le plus bas. "Ce sont des vacations de cinq heures seulement car au-delà, l'employeur devrait payer une prime de panier et des frais de déplacement", détaille Ismaïl Mohamedi Taïeb, de la CGT.

Auto-entrepreneurs et journées de plus de 12 heures

Face à ces salaires dérisoires, les agents de sécurité cumulent souvent un CDI chez un employeur et ces vacations "d'événementiel" chez d'autres, quitte à s'asseoir sur la durée hebdomadaire maximale de travail. "Certains collègues font des journées de 12 heures [le plafond quotidien autorisé, NDLR] avant de venir bosser en soirée", assure Salim, l'agent du Stade de France. La part des auto-entrepreneurs dans le métier a aussi explosé depuis cinq ans: ils sont plus de 6400 et représentent 63% des entreprises du secteur, selon l'Observatoire des métiers de la prévention et de la sécurité. "Certains exercent pour des sociétés qui ont pignon sur rue", avance Jean-Pierre Tripet, président du Syndicat des entreprises de sécurité (Snes), une organisation patronale. Au-delà du risque de salariat déguisé, "les auto-entrepreneurs peuvent dépasser les horaires légaux et pratiquer des tarifs très bas sans que les excès soient contrôlables", poursuit-il. Il ne faut pas chercher loin sur internet pour trouver des propositions d'agents qui facturent 9 euros de l'heure...

Les syndicats des salariés et des patrons de la sécurité privée renégocient en ce moment des accords de branche. Ils pourraient en profiter pour remettre sur la table les salaires et la formation. Jean-Claude Tripet assure vouloir en finir avec "l'absurdité" d'un minimum inférieur au smic. Il plaide aussi, comme les syndicats et le Conseil national des activités privées de sécurité (Cnaps), pour des formations au risque terroriste. Si les agents sont mieux formés, ils pourront mécaniquement prétendre à être mieux payés, veulent croire les syndicats.

A condition que les clients, en bout de chaîne, acceptent de débourser plus cher pour des prestations dont le montant résulte à près de 90% du coût de la main d'oeuvre, selon le ministère de l'Intérieur. Or malgré le climat d'inquiétude, "les donneurs d'ordre n'envisagent la sécurité que comme une dépense et nous demandent de faire le plus d'économie possible dans les contrats", déplore Jean-Claude Tripet. Quant aux acheteurs publics, qui représentent un quart du marché, le patron du Snes assure qu'"ils ne montrent pas l'exemple".

avec l'Express
Action recrute


ILS RECRUTENT
Truffaut recrute
E. Leclerc Drumettaz recrute
Babou recrute
Flying Tiger Copenhagen


TOP 10 recruteurs Le TOP 10 des recruteurs


ENTREPRISES A LA UNE
Zoom sur les entreprises à la une


NOS APPLIS MOBILES
Applications Iphone Ipad Androïd Flashez ce code pour accéder directement à l'appli correspondant à votre Smartphone
Salaires
2000 salaires en ligne !


Participez à notre Panel permanent et comparez les salaires dans la distribution